Pole Dance

Publié le 30/11/2017 | par body&moves

0

Pole dance: 9 astuces pour s’entraîner seul(e)

1/ Ayez un but !

Que ce soit pour l’année à venir ou simplement pour votre prochain entrainement, fixez-vous des objectifs clairs et précis. Différenciez bien les objectifs à long terme des objectifs à court terme, que ce soit un show, une compétition, un trick en particulier… Le but est de rester déterminé et motivé !

 

2/ Planifiez votre semaine

Inutile d’aller dans les détails, mais poser les grandes lignes de ce que vous souhaitez accomplir dans la semaine (un cours de pole dance, une séance d’assouplissement, un training solo) vous aidera à visualiser votre semaine. Cela vous permettra également de vous rendre compte si votre programme hebdomadaire est équilibré et vous forcera à être honnête avec vous-même.

 

3/ Planifiez vos trainings

Même s’il s’agit d’un programme global, ayez une idée de ce que vous allez faire pendant votre séance : adaptez votre échauffement à votre séance : ai-je besoin d’échauffer particulièrement mes écarts/mon dos ? …, vais-je me concentrer sur du floorwork, la fluidité, la souplesse, la force, un combo, un trick. Et n’oubliez pas de prendre un moment pour laisser le temps à votre corps de bien récupérer en fin de séance, avec quelques étirements par exemple.

 

4/ Misez sur la musique

Il serait dommage de passer des heures à chercher la musique parfaite pendant votre séance ! Pour éviter cela, préparez vos playlists à l’avance. Vous pouvez par exemple créer des playlists en fonction de vos humeurs, de vos thèmes (exotic, lyrique…) ou de vos envies.

 

5/ Trouvez un endroit qui vous inspire

Ne choisissez pas n’importe quel endroit ! Réservez un practice dans un studio où vous vous sentez bien, créez votre propre espace de training chez vous… installez votre podium dans un jardin si le temps le permet ! Créez un environnement dans lequel vous vous sentirez à l’aise et inspiré(e) (ambiance tamisée et intime, lumineuse et énergisante ? …)

 

6/ Filmez-vous !

Trouvez-vous un téléphone, une tablette, un appareil photo ou une caméra et filmez-vous. Le but n’est pas d’avoir la parfaite vidéo ou photo Instagram (si c’est le cas tant mieux 😉 ) mais de progresser. Pouvoir vous observer en détail vous permettra d’identifier vos forces et vos faiblesses, et vous aidera à vous auto-corriger.

 

7/ Freestyle

N’oubliez pas de prévoir un moment, même court, pour un petit freestyle. Cela vous donnera l’occasion de vous mouvoir librement et sans attentes particulières sur ou autour de la pole, mais aussi de laisser s’exprimer vos émotions. C’est également un exercice fantastique pour créer de nouveaux enchainements.

 

8/ Évaluez votre training

Consignez quelque part sur votre agenda ou dans un carnet dédié vos remarques et impressions concernant votre séance. Ces retours vous permettront de constater votre évolution, mais aussi de planifier vos prochaines séances : Qu’est ce qui a fonctionné ? Qu’est-ce que j’ai aimé ? Qu’ai-je besoin de retravailler ?

 

9/ Amusez-vous !

N’oubliez pas de vous amuser ! Que la pole soit un passe-temps, votre travail ou votre moyen d’expression, il est important de toujours prendre du plaisir 🙂

Morgane




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Back to Top ↑

Facebook

Twitter