Pratique Hatha Yoga

Publié le 28/02/2014 | par body&moves

0

Hatha yoga : le yoga des Postures

Le Hatha Yoga est en fait ce que la plupart des gens appellent plus simplement « yoga ».  Le Hatha Yoga est en effet le plus populaire des types de yoga. Si ce n’est pas le plus ancien des yogas, le Hatha Yoga classique puise toutefois ses racines dans l’Inde du 12ème siècle, avant d’être codifié au 15ème siècle par un sage yogi nommé Svātmārāma.  Il a depuis servi de base à de nombreux courants de yoga populaires tels que le Power Yoga, le Yoga Bikram, le Yoga Ashtanga ou encore le Yoga Kundalini.

Dans la tradition indienne, le Hatha Yoga est une des quatre composantes du Tantra Yoga. Il se focalise sur la pratique des postures (asanas) et le contrôle de la respiration (pranayama).

Que veut dire Hatha Yoga ?

Le mot Sanskrit « Hatha » peut être traduit en français par détermination, ou ténacité. Mais il vient également des termes Sanskrit « ha », qui signifie le Soleil, et « tha », qui signifie la Lune. Le Hatha Yoga peut donc être décrit comme le yoga qui unit des paires opposées, le positif avec le Soleil, et le négatif avec la Lune. Il évoque aussi l’équilibre du masculin –actif, chaud, Soleil – et du féminin – réceptif, froid, Lune – qui est présent dans chacun d’entre nous.

C’est donc un yoga qui va travailler sur les équilibres : entre le corps et l’esprit, la force et la souplesse, l’effort et le lâcher-prise, l’inspiration et l’expiration.

Les asanas

Les asanas sont les nombreuses postures du corps étudiées pour améliorer la condition physique et limiter l’apparition de problèmes de santé. Le mot « asana » peut être traduit par « manière d’être assis », cela réfère non seulement à la position assise, mais aussi à la position du corps en relation avec le divin.

Ces postures étaient initialement conçues pour favoriser la méditation, car elles permettent d’atteindre un état de relaxation durable. Mais la pratique régulière des postures dynamiques permet aux pratiquants d’acquérir souplesse, force, énergie, et de voir également des bénéfices sur la concentration, la puissance de détermination et la connaissance de soi.

Les asanas portent souvent le nom des animaux ou éléments naturels qui les ont inspirées, comme le chien, le cobra, le pigeon, ou encore l’arbre. Le yoga puise en effet dans la nature pour apporter les bienfaits des mouvements naturels effectués par les animaux aux humains. Tous ces noms sont évocateurs et font que la pratique du Hatha Yoga nous rapproche inconsciemment de la nature.

posture du chat yoga

La respiration (prāṇayāma)

A l’inverse du stretching ou du fitness, le Hatha Yoga est plus qu’un simple enchaînement de postures. Leur réalisation en est juste un aspect, car son principe fondamental est de connecter le mouvement du corps, les fluctuations de l’esprit, et le rythme de la respiration. Cette connexion permet de se recentrer sur soi et d’avoir une pleine conscience de ce que l’on ressent à un instant donné.

Au niveau physiologique, ce travail sur la respiration va stimuler le métabolisme et la circulation sanguine à l’inspiration, et permettre de relâcher les tensions dans le corps à l’expiration. Nous avons en effet une respiration superficielle dans la vie quotidienne et il est rare de respirer à pleins poumons. Le yoga permet d’obtenir une respiration plus profonde, qui favorise l’équilibre physique et réduit le stress.

Il existe un mot en Sanskrit pour désigner ce travail de la respiration : prāṇayāma. Il est constitué des termes « prana », signifiant « souffle vital » et « ayama », le contrôle. C’est donc la science du contrôle de la respiration. Les anciens yogis pensaient en effet que le secret pour contrôler son esprit était de bien contrôler sa respiration et l’ont mis au cœur de la pratique.

Quels sont les bénéfices du Hatha Yoga ?

On l’aura compris, le Hatha Yoga semble donc offrir de nombreux bénéfices. Le premier sera de vous aider à prendre conscience de votre potentiel physique et mental. Avec la pratique suivie des asanas, vous gagnerez en souplesse, en coordination, en force, soulagerez vos tensions, et apprendrez à rester calme face aux situations stressantes.

Certaines postures du Hatha Yoga permettent également de masser et tonifier les organes internes, ce qui aide à réduire les risques de maladies telles que le diabète, l’arthrite, ou l’hypertension.

Qui peut pratiquer le Hatha Yoga ?

Le Hatha Yoga n’est pas un sport compétitif, on ne vient pas y chercher les performances ni contraindre son corps, mais au contraire, l’humilité dans la pratique. Il n’est, en outre, pas le plus intense des yogas, il peut donc convenir à une large majorité de personnes. Les cours de Hatha Yoga que l’on trouve en général en France sont plutôt doux et simples et s’apparentent  à un cours de stretching avec des exercices de respiration et parfois un peu de méditation. C’est une bonne option pour débuter en yoga, car on y apprend les postures de base et les techniques de relaxation. Une fois à l’aise vous pourrez ensuite vous lancer dans d’autres types de cours de yoga.

« Je ne suis pas souple, puis-je pratiquer ? »

Oui ! Vous êtes le candidat parfait pour le Hatha Yoga. On a tendance à penser que pour commencer le yoga il faut être souple, mais cela revient à vouloir le résultat avant d’agir pour l’obtenir. Si le yoga vous intrigue, alors allez tester un cours et vous verrez que la pratique vous aidera à améliorer votre souplesse et que vous en tirerez des bénéfices dans la vie quotidienne. De plus, un muscle plus souple est un muscle plus fort, car il peut se contracter plus efficacement.

« Je trouve le Hatha Yoga trop lent et calme ! »

La plupart des gens qui essaient un cours de Hatha Yoga aiment la sensation de relaxation qu’ils en retirent, mais d’autres peuvent trouver le cours trop lent et pas assez dynamique pour eux.  Si c’est votre cas, essayez plutôt un cours de Vinyasa la prochaine fois, vous verrez que le yoga peut aussi être physique, et cela vous correspondra sans doute mieux.

 Que porter à mon cours de Hatha Yoga ?

Vous pouvez venir avec un pantalon de sport, des leggings, ou un short, et un t-shirt qui ne soit pas trop large, car en yoga vous allez souvent vous pencher et même faire des inversions, vous ne devez donc pas être gêné par votre tenue.

En yoga on ne porte pas de chaussures, vous pratiquerez donc pieds nus, ou avec des chaussettes antiglisse si vous préférez. Vous pouvez aussi apporter une serviette avec vous. Elle vous permettra d’absorber la transpiration en cas de besoin, mais aussi de diminuer la pression sur les genoux et les coudes selon les postures que vous allez effectuer.

Si vous pratiquez de plus en plus souvent, vous allez certainement avoir envie d’acheter votre propre tapis de yoga, voici notre guide pour vous aider à choisir le bon.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Back to Top ↑

Facebook

Twitter