Pratique differents types yoga

Publié le 26/12/2013 | par body&moves

0

Les différents types de yoga : petit lexique

Lorsque l’on commence à s’intéresser au yoga, on se retrouve vite perdue parmi les nombreux types de yoga différents sans bien savoir ce qui nous correspondrait le mieux. Hatah, Vinyasa, Power, Bikram,… pas facile de s’y retrouver. Mais s’ils sont tous basés sur les mêmes postures, chacun possède pourtant ses particularités et axera la pratique sur un aspect différent du yoga. Voici un petit lexique des formes de yoga les plus courantes afin que vous puissiez choisir plus facilement le meilleur cours pour vous.

Acroyoga : il combine acrobatie et yoga dans une pratique dynamique et ludique (voir plus ici). C’est l’application des principes du yoga, dont le vinyasa flow (synchronisation du mouvement avec la respiration), à la pratique de l’acrobatie avec un partenaire, a donné naissance à l’Acroyoga. Certaines écoles intègrent des mouvements de danse à la pratique, d’autres plutôt des éléments tirés du massage thaï.  Le principe général est qu’une personne (la base), agit comme support pour son partenaire, généralement en s’allongeant sur le dos et le tenant grâce à ses jambes. Le partenaire qui est porté réalise alors une série de postures. C’est une pratique plutôt orientée vers la performance et le travail en groupe.

Aérien ou Fly Yoga : il fait l’objet d’un article développé ici. Selon les différents courants il peut s’appeler yoga aérien, yoga antigravité, ou Fly Yoga. Dans tous les cas il s’agit d’un mélange de yoga et de Pilates avec l’art du issu aérien issuyoga aerien du cirque. Il utilise en effet une bande de tissu suspendue au plafond comme un hamac, grâce à laquelle vous réalisez différentes postures. Ce support permet de réduire la compression des articulations lorsque vous vous étirez. C’est aussi un bon moyen pour travailler le gainage et donc le renforcement musculaire général.

Ashtanga ou Power Yoga : l’Ashtanga est un yoga intense et rapide. Il s’agit de réaliser une série de postures, toujours dans le même ordre et de difficulté croissante, en les synchronisant avec la respiration. Ce processus augmente fortement la température du corps et favorise la transpiration pour détoxifier l’organisme. Cette pratique est très physique car elle implique d’être toujours en mouvement d’une posture à l’autre, elle n’est pas conseillée aux débutants. Les bénéfices se font ressentir sur la circulation sanguine, la souplesse et l’endurance. La version occidentalisée de l’Ashtanga est le Power Yoga, qui ne respecte pas forcément les séries de postures traditionnelles, et amène la pratique un peu plus loin dans l’intensité pour favoriser le renforcement musculaire et l’endurance.

Bikram : il consiste à réaliser une série de 26 postures et 2 exercices de respiration, toujours dans le même ordre, dans une pièce chauffée à 40° environ. La séance dure 90 minutes. Cette pratique a été développée par Bikram Choudhury, dansyoga bikram le but d’améliorer le fonctionnement du métabolisme. La chaleur qui règne dans la salle reproduit le climat de l’Inde, berceau du yoga. Elle permet de faciliter les étirements en profondeur et l’élimination des toxines. Plus d’infos dans un article dédié ici.

Hatha : c’est une forme de yoga plutôt douce et calme, qui est une bonne introduction aux postures de yoga basiques car elle est la base de tous les styles de yoga. Le Hatha est accessible aux débutants et est proposé dans la majorité des écoles de yoga. Il comprend des Asanas (postures), Pranayama (respiration), et  de la méditation pour former un système complet qui doit amener vers la réalisation de soi. Toutes les infos ici.

Integral : c’est un type de yoga traditionnel, doux, basé sur les idées et principes de Sri Swami Sachidananda, qui a cherché à apporter à ses disciples des règles pour améliorer leurs vies. L’objectif est d’intégrer la pensée, le corps et l’esprit. Les séances incluent postures, exercices de respiration et méditation.

Iyengar : basé sur l’enseignement du yogi B.K.S Iyengar, ce type de yoga se focalise sur l’alignement du corps. Il est axé sur le maintien de postures durant de longues périodes plutôt que sur le fait de passer rapidement d’une posture à l’autre. Il favorise le développement de la force, de la souplesse, de l’endurance et de l’équilibre. Des équipements sont en général utilisés pour les pratiquants les moins souples, comme des coussins, couvertures, bandes élastiques ou des blocs. Cela le rend accessible à tous.

Kundalini : le focus se fait ici sur la respiration en accord avec le mouvement physique. L’objectif étant de libérer l’énergie présente dans le bas du corps pour lui permettre de remonter vers le haut du corps. Dans le Kundaline, l’exploration des effets de la respiration sur les postures est essentielle. Les séances incluent souvent également des chants et de la méditation.

Kripalu : c’est le yoga de la conscience. Il est doux et laisse place à l’introspection. Les pratiquants sont encouragés à maintenir des postures et explorer et relâcher leurs blocages émotionnels et spirituels. Les efforts physiques ne sont pas souhaitables et l’alignement ne doit pas être aussi précis que dans d’autres styles. Chaque pratiquant évolue à son propre rythme, ce qui en fait une bonne pratique pour les personnes dont la mobilité est réduite par l’âge, des blessures, ou le poids.

Restauratif : le yoga restauratif utilise des accessoires pour soutenir le corps pendant qu’il se relaxe dans des postures pendant plusieurs minutes. L’idée est de rester dans chaque position assez longtemps pour permettre un étirement passif.

Stand-up Paddle Yoga : il est pratiqué sur l’eau, sur une planche appelée paddle board. La difficulté consiste en la réalisation de postures tout en gardant son équilibre. La pratique est ludique car il fait travailler le renforcement musculaire et particulièrement les jambes tout en profitant d’être dans un environnement naturel. Retrouvez l’article complet ici.

stand up paddle yoga

Vinyasa : comme le Hatha yoga, le Vinyasa est un terme générique utilisé pour décrire différents types de cours. Vinyasa signifie « synchronisation du mouvement sur la respiration », il est plutôt dynamique et basé sur la réalisation d’une série de postures appelées salutations au Soleil, dans lesquelles le mouvement est accordé avec la respiration. Un cours débute donc généralement avec plusieurs salutations au Soleil pour échauffer le corps afin de pouvoir réaliser des étirements intenses à la fin de la séance. Le mouvement est continu d’une posture à une autre. Ce type de yoga est assez physique.

Yin Yoga : c’est une pratique développée par le professeur Paul Grilley pour étirer les tissus conjonctifs (ligaments, tendons) des articulations. Pour cela, des postures spécifiques sont tenues passivement durant plusieurs minutes. Cette méthode peut permettre de rendre plus confortable de longues séances de médiation.

Cette liste est loin d’être exhaustive, il existe en effet de très nombreux autres courants en yoga (Ananda, Anusara, Ishta, Jivamukti,…) car c’est une pratique millénaire qui devient de plus en plus populaire en occident, et de nouvelles écoles se créent chaque jour. Pour commencer votre quête du cours de yoga parfait, n’hésitez pas à lister vos besoins : vous voulez transpirer, garder la ligne, ou avoir une pratique plus méditative ? Essayez différents types de cours, et vous trouverez rapidement celui qui remplit vos critères.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Back to Top ↑

Facebook

Twitter