Pole Dance pole dance competitions

Publié le 06/10/2017 | par body&moves

0

Compétitions de pole dance : pourquoi se lancer, et comment surmonter le stress

Il existe aujourd’hui de nombreuses compétitions de pole dance, en France comme à l’international. Elles sont accessibles à de nombreux niveaux, et ouvertes à tous les styles (Pole Art, Pole Sport, Pole Theatre,…). Beaucoup de pole dancers hésitent toutefois à franchir le pas et à saisir l’opportunité de concourir lors des compétitions de pole dance, que ce soit en tant qu’amateur ou en tant que professionnel. C’est en effet un travail long et prenant qui requiert des mois de préparation, d’entrainements, de répétitions. Ce sont des douleurs, des ampoules, parfois même des blessures. C’est rater des soirées entre amis, sacrifier son temps libre et parfois même refuser du travail rémunéré. Et tout cela est souvent nécessaire rien que pour préparer une vidéo de sélection !

Alors pourquoi ?

La première réponse : grâce à votre participation à une compétition de pole dance, vous allez vous améliorer et progresser énormément. En plus d’être une des rares opportunités de performer, c’est l’occasion de vous dépasser, d’affiner et perfectionner vos compétences comme jamais !

Vous pouvez vous émerveiller devant certains élèves particulièrement doués autour de vous, mais une fois sur scène toutes leurs mauvaises habitudes se verront amplifiées. Peu se rendent compte à quel point leur technique manque de propreté jusqu’à ce qu’ils travaillent dans le détail une prestation, et il n’y a pas de meilleur moyen que la compétition pour renforcer ses exigences.

Ensuite, ce sont des émotions et des souvenirs que vous garderez pour toujours, quel que soit le classement final. L’adrénaline du passage sur scène, les heures de répétitions, le plaisir de présenter votre travail, de montrer votre univers, tout cela restera en vous et vous pourrez vous féliciter de cet accomplissement !

Mais une fois que l’on a sauté le pas, comment combattre le stress ? Les mains qui transpirent, les papillons dans le ventre, les arrêts fréquents aux toilettes, ou les crises d’angoisses ? Tout le monde compose avec le stress de façon différente.

  • Apprendre à respirer

Nous savons tous respirer sans avoir à y penser, mais comme nous subissons du stress, la respiration se fait plus rapide. Cela peut créer une sensation d’étouffement. Prenez le temps de respirer profondément par le ventre (pas par la poitrine), afin de vous relaxer.

  • Manger sainement

Il est important d’avoir une alimentation équilibré au quotidien, mais quand il s’agit de performer cela devient primordial. La nourriture contenant du sucre raffiné ou de la caféine sont des excitants, ils augmentent le rythme cardiaque. Essayez donc de les éviter avant et pendant la compétition (et pourquoi pas de les remplacer par des fruits par exemple) afin de limiter le stress.

Le cerveau est constitué à 75% d’eau, gardez-le hydraté pour qu’il fonctionne au mieux ! Votre esprit sera plus clair et vos muscles se fatigueront moins vite.

  • Penser de façon positive

Il est facile de penser à ce qui pourrait mal se passer, la barre de pole qui glisse, la musique qui s’arrête, un problème de costume, oublier sa chorégraphie… Entraînez votre esprit à penser de façon POSITIVE ! Penser à combien vous allez prendre plaisir sur scène, à tout le travail que vous avez fourni pour en arriver là, et aux applaudissements que vous allez recevoir !

  • Sourire

Parfois il faut simplement faire semblant jusqu’à ce que cela devienne réel ! Si vous êtes terrifié(e) à l’idée de monter sur scène, affichez un grand sourire sur votre visage et plaisantez avec vos amis, cela ne pourra que vous détendre !

Morgane




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Back to Top ↑

Facebook

Twitter