Tapis yoga tapis de yoga

Publié le 07/11/2013 | par body&moves

0

Comment bien choisir son tapis de yoga ?

Votre tapis de yoga est le support de toutes vos poses et votre unique outil de travail, il convient donc de le choisir avec soin pour optimiser votre pratique.

Il existe aujourd’hui une vraie diversité de choix dans les tapis de yoga, du plus basique au premium, selon ses envies, ses besoins, son mode de vie et son budget. On peut ainsi choisir la couleur de son tapis, son épaisseur, sa texture ou encore sa matière.

Voici quelques critères à prendre en compte avant de craquer pour le tapis de yoga de vos rêves, celui qui fera de votre pratique un moment encore plus privilégie et sans accroc.

La matière

C’est elle qui va en partie définir sa texture, son adhérence,  sa résistance, son amorti et son impact écologique. En effet, la plupart des tapis de yoga sont faits en PVC, mais il existe désormais des nouvelles matières plus vertes comme le coton bio, la gomme ou le caoutchouc naturel qui limitent l’exposition aux produits chimiques. En revanche si vous êtes allergique au latex, vous devrez éviter ces derniers. Et si vous tenez à avoir un tapis résistant et antidérapant, le PVC reste la meilleure option. C’est également le matériau qui offre le meilleur amorti, le coton en ayant très peu à l’opposé.

Le côté eco-friendly du tapis est toutefois un critère en soi car le yoga est intimement lié au respect de la nature. Cette sensibilité peut guider votre choix vers des matières naturelles ou recyclées. De plus, la performance de ces tapis s’est nettement améliorée et vous serez certainement surpris du confort et de l’adhérence de certains.

L’épaisseur

Plus votre tapis de yoga sera épais, plus il sera confortable. A l’inverse, s’il est trop fin, certaines postures pourront être douloureuses pour vos articulations (genoux). Mais la difficulté avec un tapis trop épais sera d’avoir une bonne stabilité dans le sol car vos sensations seront moins bonnes, et vous aurez plus de mal à maintenir vos équilibres dans des positions telles que l’arbre.

Généralement l’épaisseur d’un tapis de yoga varie entre 3 et 6 mm, même si des tapis de voyage peuvent être plus fins pour faciliter le transport car ils sont ainsi moins lourds, se plient plus facilement et prennent moins de place. Si vous devez transporter fréquemment votre tapis son épaisseur est donc un facteur à prendre en compte. En revanche, si vous n’avez pas de problème pour transporter un tapis un peu plus lourd et encombrant et que vous appréciez le moelleux, un tapis premium bien épais sera le meilleur choix.

L’adhérence

Elle est primordiale car avec la transpiration les mains peuvent glisser sur le tapis et on peut perdre en stabilité lors de ses poses. Un tapis de yoga avec une bonne adhérence vous aidera à garder vos poses plus longtemps et à fluidifier vos enchaînements. Ce sont les tapis en PVC qui offrent généralement les meilleures performances à ce niveau ; à condition de les laver régulièrement quand vous sentez qu’ils deviennent plus glissants.

La texture

Elle va aussi influencer son adhérence, ainsi que l’accroche que vous aurez sur le tapis et son confort. Il en existe des lisses et d’autres rugueux, selon la fabrication et la matière choisie. Les tapis en PVC seront par exemple à la fois doux et adhérents. Si vous souhaitez une matière naturelle mais pas glissante pour autant, le caoutchouc ou le coton sont une bonne solution car ils ont une certaine rugosité.

Le prix

Dernier critère, qui a son importance, le prix du tapis. Il peut varier énormément entre les tapis. Vous en trouverez en entrée de gamme en PVC à 13 euros, et cela peut aller jusqu’à une centaine d’euros pour un tapis premium de marque. Vous paierez plus cher si vous voulez un joli tapis avec un motif, une belle texture, de l’épaisseur, et eco-friendly.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Back to Top ↑

Facebook

Twitter