Pratique acroyoga

Publié le 11/01/2014 | par body&moves

0

A la découverte de l’Acroyoga

Parmi toutes les nouvelles formes originales de yoga, comme le Bikram yoga, le yoga aérien, ou encore le SUP-yoga, il en est une qui peut paraître encore plus impressionnante : l’Acroyoga. Lorsque l’on voit de l’Acroyoga pour la première fois, que ce soit en direct, ou via des photos ou des vidéos, on reste en effet souvent scotché par les figures réalisées.

Car comme son nom l’indique, l’Acroyoga intègre une dimension acrobatique à la pratique du yoga. Il se pratique pour cela en duo, chaque partenaire étant en alternance dans le rôle de la base (qui soutient), ou de l’équilibriste. Le principal courant de l’Acroyoga a été créé en 2003 en Californie par Jenny Sauer-Klein et Jason Nemer, une professeure de yoga et d’arts du cirque et un ancien champion de gymnastique acrobatique. Ils ont choisi de mêler dans une nouvelle discipline la sagesse du yoga, le dynamisme et la force de l’acrobatie, ainsi que les bienfaits du massage Thaï. Ces 3 pratiques forment ainsi la base d’une pratique qui, pour eux, développe la confiance, la joie, et le sens du groupe.

Pendant une séance d’Acroyoga c’est donc l’esprit de groupe qui sera mis en valeur. Dès le début du cours, par la réalisation en cercle d’exercices de respiration et d’étirements où le contact avec les autres pratiquants sera recherché.

Puis l’ « échauffement » se poursuit avec quelques postures de yoga traditionnelles effectuées en face d’un autre pratiquant pour garder le contact, par le regard et le toucher. Cela amène ensuite au cœur de la séance, où l’on réalise des figures avec un partenaire. L’Acroyoga fonctionne selon un système progressif et il y a 2 formes possibles : acrobatique et thérapeutique. Dans sa forme acrobatique, il est dynamique et sollicite activement la base et l’acrobate. Thérapeutique, il est plus doux et accessible, et se concentre sur l’utilisation de la gravité et de pressions effectuées par le porteur pour détendre l’acrobate. Enfin, la séance se termine le plus souvent avec des massages Thaï effectués pour favoriser la relaxation, mais toujours dans l’esprit du contact avec l’autre et du bienfait apporté.

Quels sont les bénéfices de l’Acroyoga ?

Apprendre à faire confiance et se faire confiance est certainement l’un des principaux bénéfices de l’Acroyoga. On communique, on donne et on reçoit, ce qui apporte des bienfaits émotionnels que l’on ne retrouve pas dans le yoga en solo.

Physiquement, les bénéfices de l’Acroyoga sont rapides. Le renforcement musculaire sera travaillé dès les premières séances en position de porteur, et la souplesse dans le rôle de l’acrobate.  Tout cela dans une ambiance conviviale et amusante !

A qui s’adresse l’Acroyoga ?

Si vous cherchez une pratique du yoga qui vous permette de vous recentrer sur vous-même ou de méditer dans le calme, alors l’Acroyoga est à l’opposé de ce qu’il vous faut. Mais si vous recherchez la convivialité et le fun dans la pratique, cela peut vous convenir !

Pas besoin d’être ultra-musclé ou confirmé en yoga pour vous y essayer, les cours sont ouverts aux débutants, et on vous trouvera un partenaire de votre gabarit pour éviter les catastrophes 😉

Ou pratiquer ?

A Paris :

Au Studio Keller avec Mélanie Logerot  1 rue Keller, Paris 11° M°Ledru Rollin/Bastille

Stages et cours avec Yohann Guichard, Paris 20ème

Quelle tenue porter ?

Une tenue de yoga classique : t-shirt et leggings. Pensez à porter des vêtements plutôt près du corps pour faciliter les prises avec votre partenaires.

Pour en savoir plus :

– le site officiel de l’Acroyoga : www.acroyoga.org.

– si vous habitez sur Paris, vous trouverez des infos au sein du groupe Facebook AcroYoga Paris.

Pour finir, une vidéo qui vous montre jusqu’où on peut aller en Acroyoga :




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Back to Top ↑

Facebook

Twitter