Pole Dance commencer la pole dance

Publié le 26/05/2014 | par body&moves

24

10 choses que j’aurais aimé savoir avant de commencer la Pole Dance

Aujourd’hui cela fait un an que j’ai mis le doigt dans l’engrenage, que je suis entrée dans un monde à part et fascinant ; il y a un an je prenais mon premier cours de Pole Dance !
Jusque-là j’avais toujours dansé, mais sur un parquet classique, et la barre fixée au mur, pas au plafond ! C’est une amie devenue accro qui m’a incitée à essayer. Autant dire que je n’ai pas été déçue, bien au contraire, et je suis fière aujourd’hui du chemin parcouru.
En revanche, si je devais repartir de zéro, voilà ce que j’aimerais qu’on me dise :

1. Attention, la Pole Dance va te rendre addict !

On ne se rend pas forcément compte à quel point on peut vite se retrouver captée par la Pole, par son univers et les sensations que cela procure. On commence tranquillement par quelques back hooks et push-ups et on se surprend vite à s’acharner à monter son V et à se procurer tout le matos de la poleuse parfaite.

2. Ton corps va connaître la douleur et les bleus !

A chaque nouveau trick son lot de douleurs et de bleus, parfois jusqu’à se transformer en dalmatien. Mais au fond on se rend compte qu’on est prête à tout endurer pour le passer ce combo !

3. Il va falloir que tu éduques les quelques personnes qui pensent encore que Pole Dance et Lap Dance c’est la même chose.

Quand on annonce qu’on pratique la Pole Dance, on a souvent à faire à des personnes qui imaginent qu’on se déshabille en faisant quelques déhanchés suggestifs comme dans un club de strip-tease. Il faut de la patience pour expliquer que NON, la Pole c’est aussi des artistes et athlètes de haut niveau, des compétitions mondiales…et surtout un sport très challengeant, qui demande beaucoup de persévérance et de sacrifices.

4. Tes mains vont se transformer en râpes à fromage.

Certes la Pole Dance c’est fun et glamour, mais avoir des callosités et des peaux mortes sur les mains ça l’est moins. Pourtant impossible d’y échapper, nos mains se transforment petit à petit et il faut dire au revoir à la douceur, et bonjour au mode déménageur ! Mais il faut les aimer nos petits cals puisqu’ils nous protègent des frottements et des brûlures.

5. En Pole le maître mot c’est « No Excuses » !

Pour progresser, il ne faut pas s’arrêter à ses faiblesses en se disant par exemple que puisqu’on n’a pas de force dans les bras ou qu’on est aussi souple qu’un bâton certains mouvements sont inaccessibles. Le plus important c’est d’essayer et petit à petit les progrès sont là, quel que soit notre niveau de départ. Les muscles ça se construit et la souplesse se travaille, tout est possible !

6. A toi de trouver ton style.

En Pole comme dans la vie, chaque personne est différente. Et il existe quasiment autant de styles que de danseurs. Entre sensualité, expression artistique et exploits sportifs, c’est autant de mélanges détonants qui peuvent naître et s’épanouir. Il faut utiliser ses atouts physiques et ses influences pour faire ce que l’on aime et prendre du plaisir à danser.

7. La Pole Dance peut-être dangereuse sans un entraînement physique adéquat.

Comme beaucoup, il m’est arrivé de me blesser. Tendinites, élongations et déchirures sont les menaces qui planent au-dessus de chaque poleuse car nous pratiquons un sport exigeant, fait de tractions, contorsions, inversions,…On peut vouloir aller trop loin trop vite par envie de réussir le trick ultime, mais un entraînement inadapté ou trop intensif peut conduire à la blessure. J’ai appris aujourd’hui à accepter mes possibilités, préserver mon corps et lui laisser le temps d’intégrer petit à petit les mouvements que je lui impose.

8. Tu vas découvrir et accepter ta sensualité.

Et oui, c’est OK d’être sexy parfois, et ça fait même du bien ! Lorsque l’on n’est pas du tout habituée à aborder la danse avec sensualité, cela peut être difficile de s’y mettre si on assiste à un cours un peu plus axé là-dessus. Mais on se laisse vite prendre au jeu et on finit par s’amuser et à y voir une forme d’art. Sexy is the new strong !

9. Tu pourras bientôt frimer avec tes abdos en béton et tes bras musclés

Une des conséquences positives de la Pole, c’est de se forger un corps en béton à force de gainage et de tractions. Je ne me doutais pas que la pole pouvait transformer le corps de cette manière, c’est un vrai entraînement global qui permet de vite voir des résultats.

10. La Pole, c’est aussi une communauté soudée et attachante.

Je connais peu de communautés sportives aussi motivées pour se faire connaître positivement et s’entraider. On rencontre des personnes impressionnantes par leur force, leur détermination, leur souplesse ou leur grâce, mais qui ont toutes en commun la passion et l’envie d’aller plus loin dans leur discipline et c’est aussi ça qui pousse à s’investir et à continuer.

Et vous, qu’auriez-vous aimé savoir avant de débuter ??




24 Réponses à 10 choses que j’aurais aimé savoir avant de commencer la Pole Dance

  1. wonderpole says:

    j’ajouterai :
    – que ton mur facebook va se transformer en mur de pole avec une majorité de vidéos et commentaires ayant très souvent un rapport avec la pole
    – que tes strings vont laisser place à de bons shortys bien plus confortables et te permettant de faire une démo en soirée au cas où, on sait jamais….
    – que toutes les chansons que tu entends vont se transformer en choré dans ta tête

    • body&moves says:

      Ah ah ah ! Exact, mais je n’avais pas pensé au coup du shorty (il faut surtout avoir la Pole à dispo !!)

    • christel says:

      Ahah c est exact wonderpole….nos murs facebook.sont envahis de video, photos, statuts de pole…les personnes doivent penser que je fais parti d une secte!!!!

  2. heiariki says:

    j’ai lu les 10 choses que j’aurais aimé savoir avant de débuter, je voudrais savoir si il y a une limite d’âge, et si il y a des femmes de la quarantaine qui font de la pole dance.

    • body&moves says:

      Bonjour ! Non, il n’y a pas de limite d’âge pour débuter la pole, il ne faut surtout pas se priver 😉

    • Jessy jess says:

      Salut bientôt un an que je pratique et au début à Marseille dans mon groupe il y avait 2 femmes de 42 and êt une de 50 ans… Elles étaient sportives bien faites et s’en sortaient bien… C’était génial de pratiquer avec elles qui aurait pu être ma mère… Il faut juste faire attention au dos lors des contorsions mais il faut se lancer… G vu une vidéo d’une femme de 70 qui pratique encore… Lance toi il n’y a pas d’âge mais attention tu vas être addicte moi je ne px plus m’en passer

  3. christel says:

    Ne jamais baisser les bras meme si on n arrive pas a faire des tricks !!! Les jours se suivent mais ne se ressemble pas… un soir on peut etre fatigue et ne passer aucune figure et la semaine d apres on passe tout… ne pas douter de soi et ne pas se mettre la pression ..chacun.avance a son rythme 😉

  4. Barbara says:

    Bonjour,

    Je souhaiterais savoir s’il y a des contre-indications médicales ? J’aimerais bien commencer, mais comme j’ai une petite scoliose (qui ne me fait pas mal, mais bon), j’hésite… Merci d’avance !!!

    • body&moves says:

      Bonjour Barbara,
      La scoliose pourra éventuellement poser problème pour les figures où on fait appel à la souplesse du dos, mais la Pole a plutôt tendance à renforcer les muscles du dos mis à part ça, donc je ne pense pas que ce soit totalement contre-indiqué si vous évitez certaines figures.

    • Jessy jess says:

      Moi j’ai une belle scoliose et je faisait bcp de sport pour muscler mon dos… Un an que je pratique la Pole êt j’ai moins mal au dos qu’avant car je le muscle bcp… Par contre certaines figures sont plus difficiles donc il fait gainer un max êt ka pas de soucis… Il sexiste des ostéopathes qui connaissent bien la Pole Dance fait toi suivre au pire… Moi je n’ai pas de soucis

  5. Milou says:

    Génial !
    Pa contre c’est vrai que si l’on pratique mal les figures les dangers physiques peuvent être dangereux ! d’où l’intérêt d’apprendre et surtout pratiquer dans une école .

    Dans tous les cas c’est un super résumé 😉

  6. Je suis très heureuse de tomber par hasard sur ton blog car à la rentrée j’ai envie de faire du pole dance et j’ai vraiment hâte.
    Je me doutais de la plupart des points et surtout celui sur le « lap dance » les gens me regardent avec de gros yeux en disant à bon tu vas faire ça ?
    J’ai hâte d’en faire en tout cas
    À bientot
    Xx

    • Jessy jess says:

      Carrément lancé toi!!! Tu vas vite devenir accro… Ça fait mal mais bizarrement on s’y habitue lol… Moi je ne fait pas dans le sexy je n’aime pas ca mais les acrobaties qu’on fait au bout de pls mois me procurent des sensations excellentes…

  7. Celine says:

    Je viens de suivre mon premier cours. (Sans avoir lu ton article, je n’ai pas été déçue)
    Il faut savoir que 5 jours après on a encore les courbatures, qui te disent :  » tu as du bosser comme une dingue pour que ça dure autant  » mais non, on est prise au jeu c’est tout.

    Un très gros point à savoir, je suis arrivée dans un cours de 10 filles toutes plus belles les unes que les autres. J’ai cru mourir avec mes 40 ans et mes formes. Et bien c’est la première fois que je rentre dans un club où l’on te parle, t’aide, t’encourage, sans aucun regard critique. Tu as le sentiment, pas d’être potes depuis des années mais juste ce qu’il faut pour te mettre à l’aise comme tu es. Ton corps est ton corps, ton identité et ton style sera le tien. Comme lorsque tu écris, tu as ton écriture et ton style. Tout simplement.

    Et ce qu’il faut mettre aussi en avant : il n’est pas nécessaire d’être une bombe pour s’y mettre. Ce n’est pas un sport réservé au mannequin.

    Bon courage

    • body&moves says:

      Merci pour ton témoignage Céline et bienvenue dans le monde de la pole 🙂 Tu fais bien de souligner qu’il n’y a pas de physique ni d’âge pour pratiquer la pole dance, c’est un sport ouvert à toutes et à tous. Et bien au contraire, on peut vraiment s’y épanouir et se sentir belle et bien dans sa peau quelle que soit sa morphologie. Comme tu le dis, tout est question de style et de personnalité !

  8. Elle says:

    Hello,

    Pour ma part j’ai pris mon premier cours il y a deux jours, et comment dire… j’en ai sué !
    Ton article est top et assez vrai mais en numéro un, j’aurais clairement dit que la pole, c’est beaucoup beaucoup plus dur que ça en a l’air. Tout simplement. Déjà rien que l’échauffement, qui, pour la peine, n’a jamais aussi bien porté son nom, suffit à faire comprendre qu’on est pas là pour rigoler !!!

    Pour ma part, je fais au moins 1,5 fois le poids des autres (et je n’exagere pas), autant te dire que je l’ai senti dans les bras (et pourant je fais de la muscu avec haltères, je suis relativement sportive). Bref, 3 jours de courbatures des triceps à la clé.

    Donc voilà, je résume ton point 2 et ton point 9 en: c’est dur ! Mais au final, il reste surtout le point 1 !!!

    Elle.

  9. Charline FREYBURGER says:

    Bonjour,

    La pole m’intéresse fortement, mais je voulais vos avis, je suis loin d’être une bimbo, je pèse 65 kilos et j’ai peur de réussir aucune figure … des conseils ?

    Egalement, je pensait apprendre seule, car en tant que étudiante je peux pas me payer des cours … avez vous une chaine youtube ou un référentiels d’explications ?
    Cordialement
    Charline

    • CDroogne says:

      J’ai commencé il y a quelques semaines et sincèrement c’est trop chouette, moi aussi j’ai qlq kilos en trop et qlq années en plus (46) mais je pense que c’est possible en suivant des cours c’est certainement mieux que seule pour progresser sinon tu risque de faire des erreurs sans t’en rendre compte.

    • Jessy jess says:

      Alors pour la première question… Il y a pls filles rondes dans mon cours êt elles y arrivent!!! Il n’y a pas de gabarit recommandé…
      Pour la deuxième question je te conseil d’investir dans les cours d’une école pour apprendre les bases les placements et faire partie de cette communauté … La prof êt tes copines seront là pour t’éviter de te blesser êt pour t’aider à aller plus loin … Selon moi c important les cours avec prof…
      Un an que je pratique et je ne me sens pas prête à quitter mes profs

  10. yves lerche says:

    Hello
    Y a t il des écoles dans le 77 ?
    Et les messieurs sont ils acceptés ….même si leur objectif n est pas de danser ? Mais juste d apprendre pour le plaisir des figures ?

  11. Guilmeau says:

    Je voulais savoir si il était important de ce muscler avant ? Ou du moins faire un peu de musculation

  12. Trinida says:

    Salut , super ton blog !

    Je ne sais pas quelle école choisir sur Marseille …

    Si quelqu’un peut m’aider ?
    Notamment jess jess merci

  13. Sika says:

    Bonjour,

    Quelle tenue recommandez vous pour être à l’aise le premier cour?

    Merci de votre retour

  14. Aurélie Dupon says:

    Bonjour, j’ai 13 ans et j’aimerais bien en pratiqué mais je me demande à quel âge peut on commencer ? Et si j’ai l’âge, comment demandé à mes parents de m’achète une barre ou de m’inscrire dans un club parce que j’ai peur qu’il confonde ce sport au strip-tease alors que ce n’est pas la même chose !?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Back to Top ↑

Facebook

Twitter